Dr. Aumer Ulamara.

Dr. Aumer U Lamara est écrivain et expert consultant en management de la R&D industrielle. Il est lauréat du prix Rachid Aliche 2965/2015 de la fondation Tiregwa.

Aumer U Lamara est né au village Budafal en Haute Kabylie. Il a vécu dans ce village jusqu’à l’age de 16 ans avant de rejoindre Alger en 1968. Lorsqu’il était lycéen au lycée technique d’Alger/Ruisseau en 1970, puis étudiant à la faculté des sciences d’Alger, il a suivi le cours de berbère de Mouloud Mammeri jusqu’à sa suppression en septembre 1974 par le ministre de l’éduction de l’époque : Taleb Ahmed Ibrahimi.

En 1975 il a rejoint l’université de Besançon pour des études de physiques. Il a soutenu une thèse de doctorat de 3eme cycle en 1981 puis un doctorat d’État ès Sciences en 1989. Retourné en Algérie en 1981, il a été enseignant de physiques à l’université de Tizi Ouzou de 1981 à 1985 puis dans d’autres universités françaises jusqu’en 1988. Lorsqu’il était à Tizi Ouzou il a enseigné le berbère de manière irrégulière, en fonction de la pression du pouvoir de l’époque ; il était membre du comité de rédaction de la revue clandestine TAFSUT.

Aumer U Lamara est membre fondateur de la première ligue algérienne de défense des droits de l’Homme en 1985. Depuis 1988 il a rejoint l’industrie pour une carrière de recherche développement industriel au sein de plusieurs compagnies multinationales. Par ailleurs, il est auteur de plusieurs brevets d’inventions industrielles en robotique et automatismes.

Parallèlement à ses activités professionnelles dans l’industrie (actuellement expert consultant en management de la R&D industrielle), il s’est lancé dans l’écriture en berbère depuis 1985 avec le recueil des mémoires de Messaoud Oulamara, son père, un maquisard et un des acteurs de la Crise Berbèriste de 1949 dont le livre de Ali Yahia Abdenour lui a consacré un chapitre, …

Jusqu’à ce jour Aumer U Lamara a écrit 7 ouvrages en berbère: 4 romans, une biographie, 2 essais avec une tentative de traduire la pièce de théâtre  »Jugurtha » en 1968 à la MJC de Belcourt à Alger. Échec de la tentative!!!

Les 7 ouvrages de Aumer U Lamara sont:

1. Iberdan n Tissas, tameddurt n Messâud At Ammar (Messaoud Oulamara) di tegrawla n Lezzayer (1934-1965), si PPA armi d FFS, ti?rigin Le Pas Sage, Lezzayer 2007.

2. Agellid n times, ungal, internet 2008 ; iffe?-d s yisem « Akkin i Wedrar », ti?rigin Achab, Tizi Wezzu, 2011.

3. Tullianum – Taggara n Yugerten, ungal, internet/HCA (Aseqqamu Unnig n Timmuz?a), Lezzayer, 2009.

4. Omaha Beach – – Ass-A d Wussan, ungal, internet / ti?rigin n FCNAFA – Asaru Amazi$, Lezzayer, 2010.

5. Muh?end Abdelkrim – Di Dewla n Ripublik, amezruy n ??rad n Rrif akked Tagduda n Rrif, 1920-1926, internet/Editions L’Harmattan, Paris 2011.

6. Les Sentiers de L’Honneur, traduction en français de « Iberdan n tissas », Editions Koukou, Alger , 2013 ; Editions L’Harmattan, Paris 2014.

7. Timlilit di 1962, ungal, ti?rigin Achab, Tizi Wezzu, 2015.

8. Taârabt-tinneslemt n usekkak, ti?rigin Achab, Tizi Wezzu, publication au premier semestre 2016?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *